Les Alpagas

 

L'animal le plus craquant

 

 

 

La laine d'alpaga est une fibre très haut de gamme, plus douce, plus chaude, plus résistante et plus légère que la laine de mouton. Elle est reconnue au niveau international comme étant une des fibres les plus fines et luxueuses au monde.

C’est une laine rare : un alpaga ne donne que 2 à 3 kg de poils par an et la production mondiale annuelle est d’environ 5 000 tonnes.

 

 

Chez moi

vous trouverez toute la gamme de couleurs

L''alpaga est un mammifère domestique membre de la famille des petits camélidés, comme le lama, le guanaco et la vigogne.

Alors qu'on a longtemps considéré qu'il descendait du guanaco (comme le lama), une étude de 2001 a montré qu'il a pour ancêtre la vigogne.

Dans son milieu naturel, les Andes (Argentine, Bolivie, Chili, Équateur, Pérou), l'alpaga vit jusqu'à environ 4 500 mètres d'altitude.

Aujourd'hui, l’élevage de l'alpaga s'est développé sur toute la planète, notamment en Angleterre, en Suisse, en Australie, ainsi qu'aux États-Unis et au Canada.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est une laine rare : un alpaga ne donne que 2 à 3 kg de poils par an et la production mondiale annuelle est d’environ 5 000 tonnes.

 

 

 Mon alpaga en

promenade avec

ma fille.

Conseil d'entretien

 

Comme toutes les laines fragiles, la laine d’alpaga se lave à froid, à la main ou à la machine en programme "laine" ou "delicat".

Mon conseil : utilisez un shampooing doux pour cheveux plutôt qu'une lessive !

ou à défaut une lessive « spécial laine ».

Le séchage doit se faire à l’ombre et loin de toute source de chaleur. Pour éviter que vos tricots gorgés d’eau ne se déforment, disposez-les à plat sur une serviette éponge.

 

© 2015 par mon fils, Lionel

  • Facebook Basic Black